Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Militaires bretons et étudiantes chinoises : des liaisons dangereuses ?

22nd décembre 2019

Un journaliste français a révélé que le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) s’alarme du grand nombre de relations entre des étudiantes chinoises et des militaires bretons.

 

Une zone stratégique

Troisième contingent le plus important de France, la Bretagne compte environ 20 000 militaires. Avec sa base navale, ses sous-marins nucléaires, ses écoles d’ingénieurs et ses nombreuses entreprises travaillant pour la défense cette région française est donc une zone stratégique qui pourrait attirer l’attention de puissances étrangères. C’est en tout cas ce qu’affirme le journaliste Antoine Izambar dans son livre France-Chine, les liaisons dangereuses. Celui-ci y cite un rapport de la SGDSN qui s’inquiète du nombre croissant de mariages entre des militaires bretons et des étudiantes chinoises. Il ajoute que les ingénieurs seraient eux aussi visés.

 

Une forte présence chinoise

Ces révélations témoignent de l’intérêt grandissant porté par la Chine envers la France, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la culture et de la recherche. Ainsi, dans un entretien avec le Télégramme, Izambar affirme que la Chine possède une école de commerce à Brest et que des entreprises comme Huawei financent des contrats de recherche contre l’acquisition des droits de propriété intellectuelle. Il ajoute qu’un tiers des doctorants d’une grande école d’ingénieur bretonne sont issus de l’institut de technologie de Harbin (qui travaille notamment pour l’armée chinoise).

Même si les soupçons des services de contre-espionnage français n’ont pas été prouvés, Izambar s’alarme de la « naïveté » des politiques qui tendent (selon lui) « un pont d’or » aux investisseurs chinois.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.