Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Les services secrets américains auraient surveillé la présidentielle française

20th mars 2017

Les révélations de Wikileaks concernant des affaires d’espionnage menées par les États-Unis ne cessent de s’accumuler. La dernière en date ? La CIA aurait surveillé la présidentielle française de 2012.

Une surveillance stratégique

Le mois dernier, le site Wikileaks a publié un document attestant que la CIA aurait suivi de très prêt les élections françaises de 2012. En effet, le document adressé à la NSA (l’Agence Nationale de la Sécurité) demandait à celle-ci de récolter des informations sur les principaux candidats afin d’évaluer le climat politique français de l’époque et son éventuel impact sur la relation entre la France et les États-Unis. Les faits demandés concernaient notamment les rapports entre les principaux candidats, leurs vulnérabilités perçues ou encore leurs stratégies électorales. Le but était d’évaluer quelles seraient les décisions du futur président concernant la politique étrangère et les relations diplomatiques avec son allié Outre-Manche.

 

De l’espionnage à grande échelle

L’opération de surveillance s’est tenue entre novembre 2011 et juillet 2012 et a été gardée secrète par la CIA. Il aura donc fallu attendre plus de quatre ans pour que cette information soit révélée grâce aux documents fuités par Edward Snowden. Cependant cette affaire ne constitue par un fait isolé : ainsi, en 2015, Médiapart et Libération (en collaboration avec Wikileaks) avaient rendue publique la surveillance des trois derniers présidents français (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande) par la NSA. Selon un rapport des services secrets américains, ceux-ci avaient été placés sur écoute entre 2006 et 2012. Ces écoutes concernaient aussi d’autres personnalités politiques françaises comme des ministres, des diplomates ou des hauts parlementaires. Elles montrent, selon Médiapart, un besoin incessant des États-Unis de surveiller les agissements politiques de la France. L’Élysée avait à l’époque réagit en affirmant que la France ne tolérera aucune menace envers sa sécurité.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.