Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

La France recrute de nouveaux agents secrets

31st mars 2017

Et si la vocation de la nouvelle génération n’était pas de devenir astronome, pompier … mais espion ? C’est peut être ce que laisse supposer le nouveau plan de recrutement de la DGSE.

Des profils très variés

La DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) a annoncé vouloir pourvoir 600 postes d’ici 2019. En effet, avec l’essor des nouvelles technologies et les derniers scandales en dates, le cyber-espionnage ne cesse de faire rage et les services secrets gouvernementaux doivent donc agir en conséquence. Cependant, ce ne sont pas des James Bond qui sont recherchés mais des profils très variés : linguistes, ingénieurs, experts en langues orientales ou encore analystes par exemple. Des compétences diverses qui montrent que l’espionnage est loin d’être un jeu d’enfant.

 

La peur du cyber-terrorisme

Cette hausse de recrutements s’inscrit aussi dans la lutte contre le cyber-terrorisme, soit l’attaque à grande échelle d’ordinateurs par des pirates souvent sponsorisés par un état étranger. On se souviendra par exemple de l’attaque de la chaîne française TV5 Monde en avril 2015 : celle-ci avait alors perdu le contrôle de ses 11 chaînes pendant huit heures, n’affichant qu’un écran noir. Cette attaque avait alors causé des millions d’euros de pertes et empêché la chaîne de fonctionner correctement pendant de longs mois. De par leur efficacité, ainsi que leur plus grande facilité de lancement, on comprend alors le désir des instances gouvernementales de rapidement faire face au problème.

 

Des opérations de communication stratégiques

Afin d’attirer de nouvelles recrues, la DGSE n’hésite donc pas à employer des méthodes hors normes. Ainsi, en février dernier, le patron de la DGSE Bernard Barjolet avait donné une conférence à l’ENA dans l’espoir de réveiller des vocations parmi les élèves. Un concours de cryptographie a aussi été lancé sur internet pour les classes de secondes, afin de dénicher de futurs briseurs de codes secrets. A voir si ces tentatives porteront bientôt leurs fruits.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.