Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Deux espions russes arrêtés pour trahison au profit des États-Unis

22nd février 2017

Deux hauts placés des services de renseignements russes, ainsi qu’un expert en piratage informatique, sont actuellement en détention pour avoir fourni des renseignements compromettants aux États-Unis.

Deux hauts placés des services de renseignements russes, ainsi qu’un expert en piratage informatique, sont actuellement en détention pour avoir fourni des renseignements compromettants aux États-Unis.

Sergueï Mikhaïlov, l’un des responsables de la sécurité informatique au sein des services secrets russes, ainsi que son adjoint, ont été arrêtés ce début de moi pour haute trahison. Un expert en cybercriminalité pour l’entreprise de sécurité Kapersky Lab a lui aussi été incriminé. Même si de nombreux espions russes ont déjà été soupçonnés d’être des agents doubles, il est très rare que de telles accusations concernent les membres les plus hauts placés du FSB (l’organisme ayant succédé au KGB). Les autorités russes ont cependant refusé tout commentaire sur la question. Kapersky Labs a rajouté que les crimes commis par son employé dataient d’avant son arrivée dans l’entreprise.

Cette arrestation hors normes prend place dans un contexte diplomatique tendu, puisque les services secrets américains ont accusé la Russie de piratages qui auraient favorisé l’élection de Donald Trump. Ces accusations sont cependant démenties avec véhémence par les autorités russes qui rajoutent que les dernières inculpations n’ont, elles non plus, rien à voir avec l’affaire. Un silence qui risque de durer encore un moment puisque selon Ivan Pavlov, le représentant de l’un des accusés, il faudra attendre que l’enquête avance pour qu’un jugement soit rendu.

Les raisons de l’arrestation elle-même ne sont pas non plus claires : ainsi, on ne sait pas si les experts incriminés sont accusés d’être des agents doubles pour la CIA ou simplement d’avoir transmis des informations aux États-Unis. Une source proche des enquêteurs a simplement affirmé à Interfax que les inculpés avaient « brisé leur serment » et « travaillé pour la CIA ». Le jugement sera tenu en huis clos, pour ne pas révéler d’éventuels secrets d’État.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.