Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

NSA : les États-Unis auraient aussi espionné le Japon 

5th juillet 2016

Des documents publiés par le site Wikileaks ce 31 juillet ont mis les relations diplomatiques entre les États-Unis et le Japon dans de beaux draps. En effet, ceux-ci ont révélés que le gouvernement américain aurait aussi espionné des hauts placés japonais.

Japon NSA

Des informations surprenantes ?

Le gouvernement américain n’en est pas à son premier scandale : en effet, certains pays alliés comme la France, le Brésil ou l’Allemagne ont eux aussi déjà découverts que certains de leurs responsables politiques avaient été ciblés par le programme de surveillance de la NSA. Un comble alors que, loin d’être des ennemis politiques, ces pays sont connus pour coopérer au plan international.

Une surveillance stratégique

Cependant, ce ne sont pas que des hommes politiques qui étaient visés par les services secrets américains. En effet, les documents « Target Tokyo », mis en ligne à la vue de tous sur le site Wikileaks, affirment que les États-Unis auraient observé 35 cibles japonaises en tout, dont des fonctionnaires, des ministres et des chefs d’entreprise. En somme, la surveillance visait des personnes clefs dans les domaines de l’industrie, de la finance et de la diplomatie et aurait commencé en 2006. Les Américains auraient donc passé une dizaine d’année à espionner leur allié Nippon, une révélation qui risque de jeter un froid entre les deux pays, surtout quand on connaît l’importance accordée par la culture japonaise à la notion d’honneur. Pire encore, les informations recueillies par les États Unis (et concernant notamment la position du Japon sur le réchauffement climatique, le nucléaire ou le commerce international) étaient ensuite divulguées aux autres pays du groupe Five Eyes, soit l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et le Canada.

Le gouvernement Japonais ne s’est pas encore exprimé sur cette nouvelle. Quant aux États-Unis, le gouvernement aurait affirmé qu’il ne pensait pas que cette surveillance poserait un problème pour son allié Nippon, toujours selon Wikileaks.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.