Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Mai Jia : de l’espion Chinois au romancier à succès

10th mai 2016

Les espions sont généralement connus pour leur discrétion : n’en déplaise à Mai Jia, ancien espion chinois dont le roman L’Enfer des  Codes est rapidement devenu un bestseller. Retour sur ce personnage hors du commun.

Mai-Jia-009

Une carrière mystérieuse

Mai Jia est un chinois de 51 ans, anciennement employé par l’Unité 701, une branche des services secrets chinois aux mystères bien gardés. Véritable génie des mathématiques, celui-ci fut en effet d’abord admis à l’école militaire avant d’être recruté par le gouvernement chinois, au département de cryptographie. En tout, il passera 17 ans au service de l’armée.

Le travail de Mai Jia étant entouré d’un lourd secret gouvernemental celui-ci n’est cependant pas autorisé à en révéler plus : nous sommes donc loin des déclarations tonitruantes d’anciens espions tels qu’Edward Snowden. Une chose est cependant sûre : tout comme son confrère Américain, l’auteur nous dépeint un monde moderne régi par la surveillance numérique. Pour citer celui-ci : « Edgar Snowden n’a pas dévoilé la laideur de l’Amérique mais plutôt le kidnapping du monde par la technologie. »

 

Un roman de longue date

La conception de l’Enfer des Codes fut un long processus. En effet, en plus d’avoir passé de longues années à écrire, l’auteur dut ensuite faire face à des éditeurs réticents et se battre contre la censure chinoise, désireuse de protéger ses secrets d’Etat. Car Mai Jia plonge son lecteur dans l’univers de la cryptographie et des services secrets chinois, dans un thriller d’espionnage retentissant, entre enquête sur la cryptographie dans l’ère de l’après-guerre et descente aux enfers d’un espion dont le génie le fera peu à peu sombrer dans la folie. Une vision réaliste et quelque peu pessimiste du monde de l’espionnage et de ses travers, qui est rapidement devenu un bestseller en Chine, mais aussi à travers le monde.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.