Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Lorsque le sport ne se fait pas fair play

12th juillet 2016

Dans le monde du sport, les scandales ne manquent pas. En voici quelques uns liés au domaine de l’espionnage.

rugby_perpi_biarittz

-Un dirigeant américain espionne la FIFA pour le compte du FBI

L’affaire concerne l’ancien vice président de la Fédération des États-Unis de Soccer et membre du comité exécutif de la FIFA, Chuck Blazer . En août 2012, profitant de sa renommée, celui-ci avait invité de nombreux dirigeants sportifs dans le cadre des JO de Londres et avait enregistré toutes leurs conversations grâce à un micro espion. Responsable de l’arrestation de plusieurs grands noms du football (pour des affaires de corruption), celui-ci fut ensuite exclu à vie de « toute activité liée au football » par la FIFA, lorsque son double jeu fut révélé. Une situation bien ironique lorsqu’on sait que Blazer avait lui-même été arrêté quelques années auparavant pour des affaires de corruption, ce qui l’a ensuite amené à collaborer avec la justice américaine.

-L’équipe de rugby de Montauban espionné par ses consœurs

Cependant les affaires d’espionnage ne concernent pas seulement les dirigeants … mais aussi leurs joueurs ! Ainsi, en 2015, lors d’un stage à Montauban, des joueuses de l’équipe féminine de France de rugby ont été soupçonnées d’avoir volé des combinaisons de jeu de l’équipe d’accueil. Ces informations auraient ensuite transmises à l’USAP afin de leur offrir un avantage stratégique lors du match Pro D2 Montauban contre Perpignan, alors en cours de préparation. Après une lourde défaite (48 à 17) les dirigeants de Montauban ont en effet accusé l’équipe féminine d’avoir transmis les combinaisons de touches se trouvant affichées dans le vestiaire du stade où elles s’entraînaient à l’adversaire. Une attitude peu sportive et condamnée par le coach de Montauban,  Xavier Péméja, qui interrogé par France 3 Midi-Pyrénées  a affirmé que « une attitude comme ça, c’est peu rugby ».

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.