Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Espionnage à France 24 : l’ex collaboratrice d’Ockrent condamnée

7th juillet 2016

Candice Marchal, l’ancienne collaboratrice de la journaliste Christine Ockrent vient d’être condamnée à six mois de prison avec sursis pour espionnage informatique.

le-siege-de-france-24-a-issy-les-moulineaux-le-3-mai-2011_5617377

Des données hautement confidentielles

Les faits remontent à 2010 et se sont passés au sein des locaux de l’Audiovisuel Extérieur de la France (aujourd’hui renommé France Médias Monde), un groupe gérant notamment Radio France Monde et la chaîne France 24. Madame Marchal, ainsi que l’informaticien Thibaut de Robert (lui aussi condamné) avaient alors accédé à une copie du serveur informatique de l’AEF, ainsi qu’aux boîtes mails de plusieurs de ses dirigeants. Une expertise commanditée par l’AEF avait ensuite permis de découvrir plus de 2,5 millions de fichiers confidentiels sur l’ordinateur de Madame Marchal qui fut licenciée pour faute grave.

Un larcin justifié ?

Cette affaire ne ressemble cependant pas à une histoire d’espionnage industriel classique. En effet, Candice Marchal nie avoir volé des données pour le compte de son ancienne supérieure mais justifie ses actions par la situation difficile dans laquelle celle-ci se trouvait à l’époque. En effet, lors des faits l’AEF était en pleine crise financière (notamment due à des querelles internes entre dirigeants), publiquement exposée par le journal le Canard Enchaîné. Craignant pour son poste, Candice Marchal affirme donc avoir accédé aux boîtes mail de ses supérieurs afin d’obtenir des informations sur sa situation personnelle. Les juges ont cependant conclu que celle-ci avait parfaitement conscience du caractère illégal de ses agissements, même si l’ancienne employée fut ‘visiblement dépassée par la situation que vous avez créée et l’ambiance délétère qui régnait au sein de l’AEF’. Quant à Monsieur Robert (qui avait aidé Madame Marchal à accéder au serveur confidentiel), il fut condamné à quatre mois de prison avec sursis.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.