Blog 1001espions


Catégories


Étiquettes


Blog 1001espions

Actualité

Des webcams espionnées par les services secrets Britanniques et Américains !

1st décembre 2015

L’affaire Snowden n’en a pas fini de faire parler d’elle, tandis que des nouvelles révélations ne cessent de faire surface dans les médias. La dernière en date : les services secrets auraient espionnés des millions de webcams via l’application Yahoo Messenger.

shutterstock_48617077-970x546

Une surveillance à grande échelle :

Ainsi, le journal Britannique The Guardian a récemment révélé (en se basant sur des documents procurés par Edward Snowden) que les services secrets Britanniques et Américains (ou la GCHQ et la NSA) auraient espionné les webcams de millions d’internautes utilisant la messagerie Yahoo Messenger. Cette surveillance s’est déroulé dans le cadre d’un programme appelé Optic Nerve (ou ‘Nerf Optique’) et aurait eu lieu entre 2008 et 2010.

 

Une nudité particulièrement présente :

Selon les informations du Guardian une des principales difficultés pour les responsables du programme fut de faire le tri entre les images de nudité et les images pouvant potentiellement servir dans le cadre de la défense nationale. En effet, 3 à 11% des conversations surveillées contenaient des images sexuellement explicites. Une des techniques du système fut de se concentrer sur les métadonnées des utilisateurs (en ciblant les personnes dont le nom étant déjà connu des services secrets) ou de ne sélectionner que les images où apparaissaient un visage, afin d’évincer les contenus sans intérêt.

 

Un choix stratégique :

Parmi toutes les applications messageries existantes, pourquoi la NSA a-t-elle décidé de se concentrer sur celle de Yahoo ? Apparemment parce que celle-ci était utilisée par certains noms déjà connus des services secrets. Un même système avait aussi été envisagé pour le Kinect de la Xbox. Le but final du programme était de mettre au point un système de reconnaissance faciale qui aurait permis de dépister les personnes suspectes et de suivre leurs contacts. Selon les sources du Guardian celui-ci n’est cependant plus actif depuis 2012.

spyjoe
Author

spyjoe

Comments

There are no comments.